« TOUT DONT L'HOMME À BESOIN A ÉTÉ FOURNI PAR DIEU DANS LA NATURE, LE DÉFI C'EST QUE LA SCIENCE LE TROUVE »
Philippus Theophrastrus Bombast (1493-1541)

ruby maalouf, nd

PHYTOTHÉRAPIE

Depuis la nuit des temps, les plantes ont toujours été utilisées pour soulager les malades. L’addition des épices à la nourriture est l’une des méthodes les plus anciennes et la plus facile pour bénéficier de leurs propriétés curatives au quotidien. Avec les progrès acquis dans les domaines de contrôle de qualité et des analyses cliniques, la vraie valeur des plantes médicinales est maintenant évidente. En fait, plusieurs médicaments pharmaceutiques utilisés par la médecine moderne sont dérivés des plantes.
La phytothérapie c’est l’utilisation des plantes ou de certaines parties des plantes (graines baies, racines, feuilles, écorce, fleurs) ou des extraits de plantes pour améliorer la santé. Les produits botaniques sont disponibles dans différents formats tel que teintures, capsules, comprimés ou tisanes.
L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime qu’entre 65 à 80% de la population mondiale (plus de quatre milliards de personnes) utilisent les thérapies alternatives en tant que médecine primaire, comparé à 10-30% des personnes qui utilisent la médecine conventionnelle. Selon les statistiques de l’OMS:
  • Au Japon, 80% des médecins prescrivent des médicaments pharmaceutiques en conjonction avec des remèdes à base de plantes médicinales. Ces plantes médicinales font partie de leur médecine traditionnelle appelée Kampo qui est couverte par leur système gouvernemental de santé
  • Plus de 50% des Canadians et 75% des Français ont déjà utilisé les remèdes complémentaires incluant la phytothérapie
  • En Inde la médecine traditionnelle Ayurvédique, qui fait l’usage de plus de 1,200 plantes différentes, est réglementée et régulièrement utilisée par environ 65% de la population
  • 80% de la population de l’Afrique table sur la phytothérapie qui est est souvent beaucoup  plus disponible et abordable que les médicaments pharmaceutiques
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La popularité croissante des suppléments botaniques, souvent considérée plus sécuritaire et ayant moins d’effets secondaires indésirables, est la raison pour laquelle la phytothérapie est un des secteurs de la santé en pleine croissance dans plusieurs pays.
 
PLANTES MÉDICINALES: ‘POUR ET CONTRES’ DES DIFFÉRENTES PRÉPARATIONS
  • Plante Entière: soumise à une transformation minimale elle inclue toutes les composantes de la plante, mais la concentration des différentes molécules thérapeutiques est variable.
  • Thé et Infusion: facile à préparer, ne contient pas d’alcool, mais la concentration des différents composés n’est pas toujours suffisante; de plus, certaines molécules ne sont pas hydrosolubles et donc pas extraites par l’eau.
  • Décoction: facile à préparer, ne contient pas d’alcool, elle est plus concentrée que les infusions mais la concentration des différents composés n’est pas toujours assez forte et le goût est parfois désagréable.
  • Plante séchée: facile à utiliser, livre la plante entière mais la concentration des différents composés n’est pas toujours suffisante.
  • Extrait Liquide ou Teinture Mère: préparation puissante ayant une durée de vie assez longue, mais le produit contient de l’alcool.
  • Extrait Solide: forme concentrée du produit sans alcool mais certains composés ne sont pas présents et la durée de vie est plus courte.
  • Extrait Standardisé: livre une quantité exacte des composés; dose et qualité sont connues et standardisées.
  • Infusion Intraveineuse: action rapide mais ayant un risque plus élevé d’occasionner des effets secondaires; pas toujours disponible.
« UN HOMME PEUT S'ESTIMER HEUREUX QUAND SA NOURRITURE EST AUSSI SON REMÈDE  »
Henry David Thoreau (1817-1862)
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Black Pinterest Icon