Allerte aux allergies saisonnières

Alerte Aux Allergies Saisonnières! La saison est à vos portes

Ruby Maalouf, ND.C, CCN, Mars, 2018

On a sûrement hâte de retrouver les belles journées chaudes et ensoleillées de l’été, surtout après kes hivers rigoureux auxquels on fait face au Québec cahaque année.

Malheureusement pour certains d’entre nous, du

début du printemps (mi-mars) jisqu'à l'automne

(mi-octobre), c'est l'arrivée de la saison des

allergies saisonnières appelées aussi rhinites

allergiques.


La prévalence des rhinites allergiques a augmentée de façon considérable au cours des

dernières années au Canada ainsi qu'à l'échelle

mondiale; on estime que presque 25% de la

population Canadienne souffre actuellement

d’allergies saisonnières. Cette augmentation semble étroitement liée aux impacts des changements climatiques sur la croissance des plantes allergènes : saison de croissance prolongée et production de pollen accrue. Selon les services de santé du gouvernement du Québec la saison pollinique à Montréal aurait passée de 42 jours en 1994 à 63 jours en 2002 (une augmentation de 33%).

Au Québec on peut regrouper les pollens allergènes selon: la provenance et la période de dissémination dans l’air. Cela se résume dans le tableau suivant :

Les congestions nasales, éternuements à répétition, maux de tête, fatigue, insomnie, yeux larmoyants et rouges, picotements et démangeaisons du nez et de la gorge, font partie de la panoplie de symptômes désagréables auxquels il faudra faire face si on figure parmi ce 25% de la population.


Traitements Allopathiques pour les Rhinites Allergiques

Pour soulager ces symptômes les pharmacies offrent plusieurs catégories de remèdes :

  • Antihistaminiques pour bloquer la réaction allergique

  • Vaporisateurs nasaux stéroïdiens pour traiter la congestion nasale

  • Rinçages à l’eau salée pour nettoyer les voies nasales

  • Collyres pour apaiser les picotements et les rougeurs des yeux

Certains de ces remèdes ont parfois des effets secondaires indésirables. Les antihistaminiques peuvent causer somnolence, vertige, bouche sèche, nausées/vomissements et nervosité. Les vaporisateurs nasaux stéroïdiens bien tolérés et sans effets secondaires à faibles doses, sont cependant aptes à avoir un effet cumulatif si l’usage devient prolongé. Cela peut se manifester par des infections buccales à levure, enrouements de la voix, troubles de vision ou d’humeur et douleurs dans les os.

Traitements Naturels Complémentaires pour Rhinites Allergiques

Il existe aussi plusieurs catégories de produits et traitements naturels pour aider à soulager les symptômes des rhinites allergiques; en voici quelques exemples :

Phytothérapies

  • Ortie : propriété antihistaminique, aide à réduire la sécrétion d’histamine

  • Curcuma : propriétés décongestionnantes et anti-inflammatoire

  • Champignon Reishi (Ganoderma lucidum) : support immunitaire

  • Chardon marie : support hépatique

Les Nutraceutiques ou Thérapies Orthomoléculaires

Vitamine C : propriétés antihistaminique, antioxydante et antimicrobienne

Quercétine : aide à stabiliser les mastocytes avec réduction de la libération d’histamine

Oméga-3 : effet anti-inflammatoire

Oligoéléments : supportent et favorisent le fonctionnement du foie

Probiotiques : équilibrent la flore intestinale, favorisent les mécanismes des défenses immunitaires et défendent contre les infections

Homéopathie

Thérapie douce, efficace et très sécuritaire. Elle peut être utile toute seule ou en complément avec d’autres traitements naturels ou allopathiques. Elle permet d’agir sur les symptômes mais aussi de modifier le terrain de la personne pour la rendre plus tolérante aux pollens et ainsi réduire la force et la fréquence des crises.

  • Urtica et Apis: remèdes anti-démangeaison et picotements

  • Rosmarinus et chelodonium : remèdes pour supporter le foie

  • Nigella et Betula pubescens : remèdes à effet antihistaminique

  • Valeriana et Tilia : remèdes tranquillisants

Huiles Essentielles

Certaines huiles essentielles sont très efficaces contre les allergies saisonnières par leurs actions antiallergiques, anti-inflammatoires, décongestionnantes et antihistaminiques. Selon un essai contrôlé randomisé certaines huiles essentielles, administrée par inhalation, ont démontrées une amélioration de la qualité de vie en réduisant les symptômes de la rhinite allergique

  • Ravintsara, niaouli, camomille romaine: calmante

  • Eucalyptus radiata, pin sylvestre, menthe poivrée : décongestionnante

  • Lavande : anti-allergique et calmante

MTC et Acupuncture

Le but de la médecine traditionnelle chinoise est le traitement de la personne entière pour rétablir une fonction immunitaire normale pour assurer l’adaptation de l’organisme à l’environnement extérieur. L’acupuncture peu aider à prévenir le déclenchement d’une crise allergique et aussi à améliorer les divers symptômes allergiques tel l’inflammation, les démangeaisons, la congestion…Pour un traitement préventif il est préférable de commencer les traitements plusieurs mois avant la saison des allergies.

Autres Interventions

  • Rinçage à l’eau salée des voies nasales et sinus

  • Gestion du stress

Alimentation et Mode de Vie

  • Favoriser une alimentation alcalinisante, anti-inflammatoire et dynamisante: les légumes feuillus verts, citrons et vinaigre de cidre de pomme, noix et graines, noix de coco, miel cru riche en enzymes, épices et herbes (ex. gingembre, curcuma, cayenne, thym, romarin…) bouillon d’os

  • Diminuer les aliments considérés mucogènes (qui favorisent la production de mucus par le corps) : produits laitiers, bananes, blé et avoine, certaines légumineuses, fritures, sucre blanc, alcool, aliments acidifiants

  • Éviter les aliments auxquels le corps est intolérant : tout aliment qui n’est pas bien digéré et assimilé par le corps créé une surcharge de déchets et favorise la formation de mucus, ainsi que d’autres problèmes de santé

  • Boire beaucoup d’eau pour aider à libérer le corps des toxines plus rapidement et liquéfier le mucus Boire une tasse d’eau tiède avec un demi-citron, le matin à jeûne, pour liquéfier le mucus et aider à alcaliniser le corps

  • Gargarisme avec de l’eau salée pour aider à éliminer le mucus

  • Ménager votre foie : le foie est l’organe primordiale

  • Exercice régulier pour améliorer la circulation et la détoxification du corps

  • Éviter le tabac


Sources :

  1. Québec Portail Santé Mieux-être

  2. Isabelle Demers : État des connaissances sur le pollen et les allergies. Institut National de Santé Public du Québec Avril 2013

  3. Santé et Services Sociaux Québec : Herbe à poux et autres pollens allergènes au Québec

  4. Passeport Santé : Yeux qui piquent, nez qui gratte…et si c’était une allergie saisonnière?

  5. WebMd: Prednisone for Asthma Treatment: benefits and side effects

  6. WebMd: Common and Rare Side Effects for Antihistamine Oral

  7. www.avogel.ca

  8. https://www.acupuncture-quebec.com/informations-acupuncture/1-allergies-etacupuncture.html

  9. L’Acupuncture et les allergies saisonnières http://www.epochtimes.fr/lacupuncture-et-lesallergies-saisonnieres-27335.html

  10. https://www.pranarom.com/blog/l-efficacite-des-he-sur-la-rhinite-allergique-scientifiquementprouvee

  11. 1 Choi, Seo Yeon, and Kyungsook Park. “Effect of Inhalation of Aromatherapy Oil on Patients with Perennial Allergic Rhinitis: A Randomized Controlled Trial.” Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine 2016 (2016)

0 vue
  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Pinterest Icon